CODE DE NUIT


Camille Pawlotsky holds hostages
20 novembre 2011, 12:07
Filed under: Collector au Tri Postal à Lille, Instantanés

Une semaine, 3 mois, un an, il semblerait que des squatteurs aient investi l’espace Code de Nuit… Le Dancefloor se transforme en une zone incertaine où de jeunes gens dorment, s’agitent, se battent, s’engueulent, séduisent ou font des numéros de cabarets.

Flamboyants et barrés, ils sautent sur les visiteurs pour partager leurs angoisses et les invitent à vivre pendant quelques instants, quelques heures, quelques jours leur expérience d’enfermement et de liberté totale. Tout cela observé et contrôlé par Camille Pawlotsky, impénétrable derrière ses manettes et ses lunettes noires.

Ou cela va-t-il s’arrêter? Au delà du 4e mur sans doute.

A week, three monthes or a year, it seems as though some people are squatting Code de Nuit. The dancefloor has transformed into an undefined space, where young people sleep, argue, scatter, seduce, sing or dance.

Blazingly wacky they jump on visitors to share their anguish and invite them to live for a moment, an hour, or a day their experience of imprisonment and total freedom. In the shadow, entrenched behind machines and dark glasses, Camille Pawlotsky observe and command the scenery.

Where is it all going? At least beyond the fourth wall…

Publicités
Commentaires fermés sur Camille Pawlotsky holds hostages





Commentaires fermés



%d blogueurs aiment cette page :